Le Plan incliné de Saint-Louis-Arzviller

Il s’agit de faire monter ou descendre un bac contenant un bateau sur un chariot le long d’une rampe inclinée à l’aide d’un contrepoids d’équilibrage.

Suivant le principe d’Archimède, la péniche qui entre dans le bac refoule vers le canal une quantité d’eau équivalente au volume immergé du bateau. Ainsi, le bac pèse toujours le même poids, qu’il contienne des bateaux ou non.

Dans le principe, le système pourrait fonctionner sans moteur. En effet, le caisson est un peu plus rempli d’eau lorsqu’il est en haut, car il s’arrête 20 cm en dessous du niveau du canal, et un peu moins en bas, puisqu’il s’arrête 20 cm au-dessus du canal. Les moteurs régulent la vitesse et ont une puissance relativement faible par rapport au poids transporté. Ce sont deux moteurs électriques d’environ quatre-vingt-dix kilowatts chacun.

source wikipedia

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>